Witroc, une seconde vie pour vos vêtements

PRETEZ dès 20€ et jusqu'à 2000€ rémunérés à 3,5% remboursables sur 12 mois et financez le développement d'un réseau de magasins de vêtements d'occasion

Mode durable
Witroc, une seconde vie pour vos vêtements 35 000 €
65.05 %
22 768 €
people
108
Prêteurs
percentage
3,50 %
taux de remboursement
duration
12 mois
durée du prêt
calendar
6
jours restants
Taux d'interêt
Le retour sur investissement

En investissant avec un taux de 3.5 %

Je recevrai

Montant maximum : aucun
Montant minimum : 20€

informationPrêter présente un risque de non remboursement et nécessite d’immobiliser son argent : répartissez bien vos prêts et ne prêtez que de l’argent dont vous n’avez pas besoin immédiatement.

arrow
button
Simulateur

Seuil de succès: 20,000€ 

Objectif de campagne : 35 000€.


L'analyse de la capacité de remboursement de l'entreprise a été effectuée sur un montant de 35 000€.

 ________________________________________

LE CONSTAT

L’industrie de la mode est à ce jour la deuxième plus polluante sur notre planète, juste après l’industrie pétrolière. Elle est tenue responsable de près de 10% des émissions mondiales de CO2. La faute à une consommation toujours plus effrénée de vêtements, très souvent jetés ou détruits après quelques usages. Ce type de consommation est surnommé la “fast fashion”, pour lequel de nombreuses enseignes ont un rôle prédominant. 

En France, les conséquences sont directes. Une personne consomme en moyenne 30 kilos de vêtements par an. Pour une grande partie, ces vêtements ne sont presque jamais portés, ou finissent dans des bennes à recyclage. Malheureusement, seulement un quart de cette quantité est réellement recyclé, contribuant à un gigantesque gaspillage vestimentaire, que l’on peut retrouver dans la majorité des pays du Nord. 

Face à ce constat, des tendances émergent, comme celle de la déconsommation. Consommer moins, mais mieux. Mais par ailleurs, l’envie de consommer différemment. C’est le cas du secteur de l’occasion, représentant 1 milliard d’euros en 2018 d’après l’IFM. Entre 2010 et 2018, le nombre de consommateurs a doublé. C’est le choix de transition que Witroc a décidé de prendre en Janvier 2015.

LA SOLUTION

Witroc est une société créée par William Mahé à Saint Brieuc permettant aux particuliers de vendre et acheter des vêtements d’occasion. Ce projet, lancé initialement en Janvier 2015, vient de la volonté d’apporter une alternative structurée à la revente de vêtements non portés afin de limiter le gaspillage, mais aussi de proposer une solution d’achat écologique et économique. 

Le magasin achète des vêtements d'occasion aux particuliers. Le client est payé avec la monnaie locale du magasin : Le WISHOP. Une deuxième vie commence pour les vêtements.

Par la suite, les clients peuvent payer la moitié de leurs futurs achats avec cette monnaie.

Très vite, l’engouement pour ce concept fut exprimée par la clientèle prouvant que le concept initial possédait un vrai potentiel. L’idée de créer un réseau de magasins est par la suite apparue courant 2018 avec l'objectif de pouvoir faire bénéficier de ce système à un maximum de personnes. Très vite, le réseau de magasin s’est étendu à travers le département des Côtes d’Armor (22), avec à ce jour un total de 7 magasins. Aujourd'hui, près de 10,000 abonnés suivent les pages Facebook des magasins.

Désormais, la société mère Witroc est en charge de la gestion du réseau de magasins et franchise de nouvelles enseignes nommées Wishop, en formant et accompagnant les nouveaux commerçants. 

Règlement d'une cliente en monnaie locale, Wishop, dans la magasin de Pontivy.

FONCTIONNEMENT DU RÉSEAU DE MICRO-FRANCHISES

Devenue une SAS en Mars 2019 afin de permettre de développer son réseau, l'entreprise Witroc est en charge de la recherche, de la formation et du lancement des nouveaux franchisés. Le processus pour permettre au magasin de se lancer se découpe en 3 étapes : 

  1.  La société mère, Witroc recherche ses nouveaux commerçants en capacité de porter le projet de lancement de magasin. 
  2. Après validation du profil, Witroc aide le futur commerçant dans sa recherche d’un local à prix abordable, dans sa recherche de financements et dans la mise en place de sa stratégie de lancement. 
  3. Le commerçant est par la suite formé au sein d'un magasin existant durant 10 jours avant l'ouverture du nouveau magasin. Un accompagnement est aussi proposé pour les premières semaines suivant l'ouverture.

CONDITIONS POUR LANCER UN MAGASIN WISHOP

Devanture du magasin de Loudéac

L’objectif de la société de Witroc est de contribuer à une diminution du gaspillage vestimentaire, tout en facilitant l’accès à l’entrepreneuriat pour des personnes en recherche de nouvelles opportunités. 

Par ailleurs, l’idée est de contribuer à la revitalisation des petits centre-villes. Touchées pour la majorité par la multiplication de grandes zones commerciales, les villes se désertifient de leurs commerces, sans pourtant voir leur population réduire. Witroc veut donc s’implanter là où personne ne veut s’implanter, sous un modèle de commerçant indépendant pour limiter les charges et donc faciliter la croissance de la boutique. 

Voici les conditions pour lancer une boutique Witroc : 

  • ▪    Payer un droit de franchise unique de 5000 € TTC + 5% du chiffre d’affaire mensuel
  • ▪    Ouvrir dans une ville de 10,000 à 20,000 habitants 
  • ▪    Proposer une variété de vêtements d’occasion en parfait état
  • ▪    Fonctionner sous un statut de commerçant indépendant
  • ▪    Partager les valeurs sociales et écologiques de Witroc 

Pour pouvoir se lancer, les franchisés doivent investir 10,000 à 12,0000 €. Cet investissement comprend le droit de franchise, le stock de vêtements issu du magasin initial de Saint-Brieuc, la location du local pour les premiers mois ainsi que l’équipement, le mobilier et les charges associées. 

LES IMPACTS POSITIF DE LA SOLUTION

Economique 

Acheter des vêtements d’occasion veut forcément dire que votre facture d’achat sera moins importante que dans les magasins traditionnels. Il s’agit d’une alternative économique très intéressante, que vous achetiez des vêtements de marques de luxe ou des marques communes.

 

Environnemental 

Evidemment l’achat d’occasion est une alternative environnementale. Cette façon de consommer la mode est une des meilleures options pour économiser les ressources naturelles de notre planète et limiter le gaspillage vestimentaire. 



Social

Le modèle de franchise développé par Witroc vise à faciliter l’accès à entrepreunariat pour des personnes qui ne peuvent pas facilement se le permettre. Il est récurrent d’entendre qu’il est nécessaire d’attendre plusieurs années avant de pouvoir se payer un salaire lorsque l’on entreprend. Le souhait de Witroc est au contraire que les franchisés puissent se lancer rapidement et à bas coût dans l’ouverture d’un magasin fonctionnel.

Lutte contre la désertification des centres-villes

Malheureusement il est de plus en plus commun d’entendre que les petites et moyennes villes en France se vident de leurs commerces. La démographie, elle, ne faiblit pas pour autant. Les habitants n’ont pas d’autres choix pour se vêtir que d’aller dans les centres commerciaux, situés à plusieurs dizaines de kilomètres de chez eux. Ré-implanter des boutiques là où les magasins disparaissent est la vocation de Witroc. Et grâce au modèle de commerçant indépendant, les faibles charges et les achats de marchandises effectués en monnaie locale (Wishop) permettent aux magasins d'être rentables dès le premier mois.

AVANCEMENT DU PROJET

Intérieur du magasin de Saint Brieuc

La société Witroc s’est muée en une SAS début mars 2019 dans l’objectif d’accélérer le développement de son réseau de franchises. 

A ce jour, en plus du premier magasin de Saint Brieuc, la société compte 7 franchisés, situés dans le département des Côtes d’Armor (22) en Nord Bretagne, dans chacune de ces communes : Loudéac, Pontivy, Guingamp, Lamballe, Rostrenen, Châteaubriant, Dinan. 

Dans les douze prochains mois, le réseau vise à atteindre 20 franchisés, à savoir que 3 sont en cours de signature, dont 1 en Normandie. La société compte rapidement se développer dans de nouveaux territoires et départements.

UTILISATION DES FONDS

Pour accélérer son développement, la société a besoin d’engager un commercial qui se chargera de rencontrer et recruter les futurs franchisés. A ce jour, uniquement William Mahé, fondateur mais aussi gérant du magasin de Saint Brieuc, est responsable de cette tâche importante.

Il est désormais essentiel que quelqu’un soit responsable de cette mission afin de pouvoir dégager du temps à M. Mahé pour travailler sur la structuration administrative et financière du réseau de franchises. 

Le prêt de 35,000 € permettra de couvrir tous les frais liés à l’embauche de ce nouveau commercial et d’étendre le réseau Witroc à de nouveaux départements. Le potentiel est extrêmement important mais nécessite une présence commerciale conséquente afin d’atteindre à horizon fin 2020 l’objectif de 20 franchises. 

Règlement d'une cliente en monnaie locale, Wishop, dans le magasin de Saint Brieuc.

-

WITROC : POURQUOI NOUS ALLONS REMBOURSER 



Ils étaient tous clients du magasin de Saint-Brieuc et ont tous été séduits par le concept. Au point de quitter leurs emplois pour ouvrir une franchise. 

Marie (à Guingamp), Tom (à Saint-Brieuc), Fanny (à Rostrenen), Maxime (à Loudéac), Laurence (à Lamballe), Virginie (à Châteaubriant), Christophe (à Dinan) et Stéphanie (à Pontivy), 

Sans chercher, nous avons ouvert 7 magasins en un temps record (10 mois). 

L’objectif d’ouverture d’un magasin par mois grâce à une personne dédiée à ce poste est largement réalisable, les droits d’entrée ainsi que les royalties assureront les remboursements de la levée de fond sur les 12 prochains mois. 

4 candidats à la franchise sont en cours de signature pour les villes de: Vire, Ploërmel, Avranches et Coutances.

SOLYLEND : POURQUOI NOUS VOUS PROPOSONS CE PROJET ?

La société WITROC a été créée en octobre 2018 mais son activité n’a réellement débuté qu’en mars 2019.

Jusque-là, l’activité de ventes de vêtements d’occasion et de franchises était exploitée par William MAHÉ en nom propre. Celle-ci présentait alors un C.A. de 300K€ sur les 3 dernières années et un bilan équilibré.

Sur les 5 premiers mois, WITROC a réalisé un C.A. de 42 K€.

A ce jour, 7 franchises sont actives et le BP prévoit 20 franchises opérationnelles au terme des 12 premiers mois d’activité.

Le prêt de 35 K€ permettra de financer le développement commercial sachant que 4 nouvelles franchises sont en cours de signatures.

Les stocks de marchandises étant réglés par des remises sur des prochaines ventes, le besoin en fonds de roulement est extrêmement réduit.

Aussi, la capacité d’autofinancement par le développement de l’activité permettra le remboursement du prêt sur les 12 prochains mois.

Par ailleurs, le dirigeant présente une garantie personnelle à hauteur de 10 K€.

Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que ce prêt représente, malgré les éléments positifs présentés ci-dessus, un risque de perte en capital + intérêts.

Caractéristiques
Montant total emprunté 22 768 €
Durée totale 12 mois
Frais de dossier TTC 720 €
Taux d'interêt 3,50 %
TEG (Taux Effectif Global) 6,71 %
Coût Total (intérêts et frais)
Différé de remboursement 0 mois
Coût du différé d'amortissement
Durée de la phase de remboursement 12 mois
Nombre d'échéances 12
Periodicité des remboursement Mensuelle
Tableau d'amortissement