Hydrobox, la production d'énergie renouvelable en Afrique

PRETEZ dès 20€ et jusqu'à 2000€ rémunérés à 5% remboursables sur 24 mois et financez l'installation de centrales hydrauliques pouvant fournir de l'énergie à 3,500 personnes au Kenya.

Énergie
Hydrobox, la production d'énergie renouvelable en Afrique 100 000 €
100.0 %
100 000 €

Se connecter ou s'inscrire pour voir les détails du projet


Premier objectif: 100 000€ avec seuil de succès à 75 000€.


Déplafonnement de l'objectif de collecte à 150 000€ si la dynamique de la campagne le permet.


L'analyse de la capacité de remboursement de l'entreprise a été effectuée sur un montant de 150 000€.

Cette campagne bénéficie d'un différé de remboursement de 3 mois. 

 ________________________________________

LE CONSTAT 

635 millions. C’est le nombre d’africains qui vivent sans électricité. Soit plus de la moitié de la population totale du continent. En région subsaharienne, ce n'est pas moins de 63% des habitants qui vivent trop loin des infrastructures pour être raccordés.

Cette pénurie impacte directement le quotidien des ménages qui n’ont pas les moyens de se nourrir, s’éduquer ou travailler convenablement.

Des pays comme le Kenya tentent de soutenir leur croissance en alimentant leur consommation en électricité en évitant les énergies fossiles, mais souvent les solutions propres et adaptées à leur environnement manquent encore.

Pourtant, les ressources en énergie ne manquent pas. Notamment en énergies renouvelables, présentes en quantité sur le continent. Le soleil, le vent, mais aussi les cours d’eau ! 

Là où la totalité des cours d’eau exploitables sont utilisés en France, seulement 8% des fleuves et rivières africains servent à des fins électriques

L’avantage principal de l’hydroélectricité est sa capacité de production 24h sur 24, 7 jours sur 7. Dans ce sens, l'hydroélectricité est extrêmement efficace en comparaison avec l'énergie solaire et éolienne. 

A l’heure où la consommation d’électricité est censée tripler d’ici 2030, il est temps de soutenir des innovations capables de contribuer à cette transition durable.


Vu les grandes distances en Afrique, il faut donc rechercher des solutions décentralisées puissantes et innovantes.

LA SOLUTION

John Magiro est originaire d’un petit village du Kenya. Il y a grandi sans avoir accès à l'électricité comme la majorité des habitants du pays. 

Il y a 10 ans, John a décidé de changer lui-même la donne pour sa famille et sa communauté en mettant au point une micro-centrale hydroélectrique construite avec des objets du quotidien. Son ingéniosité a été saluée, et le jeune homme a rapidement fait parler de lui.

Source : Daniel Irungu 

Entretemps, Il a perfectionné son système en fabricant une centrale électrique qui permet aujourd’hui d’alimenter à faible coût plus de 250 ménages, ou plus de 1.000 utilisateurs. Magiro souhaitait déployer cette solution à travers l’Afrique pour permettre à un maximum de foyer d’avoir accès à l’électricité de façon fiable et durable.

Source : Daniel Irungu

C’est dans ce contexte qu’il a rencontré Thomas Poelmans, entrepreneur belge engagé dans le développement durable. Ensemble, ils ont crée une version évolutive de la centrale hydroélectrique de Magiro. C’est de cette manière qu’Hydrobox est née.



L’ambition de John et de Thomas est d’étendre Hydrobox à travers l’Afrique. Les prochaines Hydrobox pourront fournir de l’électricité pour 2.000 à 20.000 personnes.

L'IMPACT POSITIF DE LA SOLUTION HYDROBOX

Malgré d'importants efforts effectués ces dernières années par le gouvernement du Kenya pour fournir l'énergie à 100% de sa population, 13 millions d'individus, soit 15% de la population totale, n'ont toujours pas accès à ce besoin fondamental. Actuellement, les habitants ont accès à une énergie souvent chère, non continue et issue de ressources fossiles. Les solutions actuelles comme par exemple les bougies ou les lampes à pétroles sont les plus fréquentes mais aussi les plus risquées (incendie, pollution ...etc.)

La solution Hydrobox produit de l'électricité grâce à la force des courants d'eau, et cela de manière continue, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. 
Les tarifs pratiqués par Hydrobox sont plus faibles que les tarifs de l'opérateur national, permettant ainsi aux foyers les plus modestes d'accéder à l'énergie. Hydrobox propose une source d'énergie inépuisable, peu chère et renouvelable

L'impact de cette solution dans le village de Kangema, d'où vient John Magiro, fut immédiat. Par exemple pour les étudiants qui peuvent désormais travailler le soir après ses heures de cours, une fois le soleil couché. 

De même pour les commerçants du villages qui peuvent ouvrir sur de plus amples plages horaires et ainsi augmenter leurs chiffres d'affaires de manière importante. 

Hydrobox propose une solution et une alternative à fort impact social, économique et environnemental, améliorant les conditions de vies de milliers de personnes. 


 

MODÈLE DE FONCTIONNEMENT

L'Hydrobox est une mini centrale hydraulique conteneurisée, standardisée, équipée de capteurs intelligents utilisant l’intelligence artificielle et la blockchain pour surveiller et contrôler la centrale à distance.

Les centrales exploitent l’eau courante issue de rivières et fleuves en la transformant en électricité propre et durable.

Cette technique peut permettre d’apporter de l'électricité dans des territoires isolés et ruraux à travers une grande partie de l’Afrique. Le potentiel de production hydroélectrique est important et pourtant trop peu exploité.


Exemple d’une centrale hydraulique Hydrobox

Simples et fonctionnelles, les centrales hydrauliques conteneurisées peuvent être vendues sous la forme d’un produit et être installées :

▪    Très rapidement, en moins d’un an

▪    À de faibles coûts d’installation


      ▪    Sur des zones isolées et éloignées du réseau d’énergie national

      ▪    Avec une capacité de production de 100kW jusqu’à 5MW 



      Par ailleurs, la solution Hydrobox peut aussi être utilisée comme un service

      ▪    Par la vente directe d’électricité aux ménages, aux entreprises et aux industries, sans passer par le réseau national (OFF-GRID). Cela concerne des circuits locaux indépendants des infrastructures de distribution nationales.

      ▪    Par la vente d'électricité au réseau national, pour les consommateurs déjà reliés à celui-ci et pour renforcer le réseau existant (ON-GRID).

      ▪    Vente directe d’unités de production. Un coût unique au moment de la vente, ainsi qu’un coût annuel de maintenance sont prévus.



      Les ressources extrêmement importantes du continent africain, conjuguées à un système innovant qui permet de les exploiter efficacement, attribuent à Hydrobox un potentiel de développement très important. Chacun des courants d’eau peut devenir la source d’une production électrique indispensable et respectueuse de l’environnement.

      AVANCEMENT DU PROJET

      A ce jour, l’entreprise exploite le site pilote développé par John Magiro dans la zone rurale de Kangema, au nord de Nairobi. Ce site propose une capacité de 25 kW et permet d’offrir de l’énergie à plus de 250 habitations, ce qui équivaut à environ 1000 individus. Le réseau est entièrement indépendant s’étend sur 25 kilomètres.

      Grâce aux investissements mis en place, le site pilote est en train de considérablement se développer, lui permettant de s’étendre et d’augmenter sa capacité de production. Courant 2019, le site atteindra une capacité 71 kW, pouvant ainsi fournir une énergie propre à une population de 2,040 individus à travers la zone de Kangema. 


      Par ailleurs, une première vente de l’Hydrobox comme produit est en cours de négociation. Celle-ci développe une capacité de 688kW, soit près de 10 fois la capacité actuelle du site pilote, et sera rattachée au réseau de distribution d’énergie national afin de vendre le surplus d’énergie. 

      D'ici 2020, la puissance installée par Hydrobox sera de 418 kW hors-réseau et 2.275 kW en-réseau, pouvant ainsi fournir une énergie propre à 13.263 personnes. 

      Très vite, Hydrobox compte s’étendre à travers d’autres pays du continent, à commencer par la République Démocratique du Congo et le Cameroun, deux pays dont la distribution en électricité peine à se développer et qui dispose aussi d’un potentiel de production hydraulique exceptionnel.

        UTILISATION DES FONDS

        Hydrobox est à la recherche d'un prêt pour alimenter la croissance de ses activités hors réseau, en s'appuyant sur le réseau existant construit par John Magiro.

        Pour rendre l'accès à l'électricité abordable, Hydrobox pré-finance le coût de raccordement par ménage qui est remboursé à l'entreprise sur 6 à 12 mois. Pour connecter 450 foyers supplémentaires, l'entreprise a besoin de 67.000 EUR.

        En outre, l'entreprise met en œuvre un programme de location de pompes à eau et de broyeurs à paillettes au service des agriculteurs locaux. Cela permet aux agriculteurs locaux d'améliorer leur productivité et de créer une demande supplémentaire d'électricité qui complète la consommation des ménages. Le programme a un besoin en fonds de roulement de 25.000 EUR.




        Un coût par défaut de 8.000 EUR a été budgétisé.

        De plus, l'entreprise souhaite étendre son réseau pour être en mesure de desservir les fermes locales et les petites industries afin de mieux balancer le réseau et augmenter la rentabilité. L'extension coûtera 50.000 EUR.

        Ainsi, le montant demandé de 150.000 EUR permettra à l'entreprise d'augmenter son nombre de clients de 350 à 800 ménages, tout en ajoutant des clients complémentaires (agriculteurs, petites industries). 

        -


        Se connecter ou s'inscrire pour voir les détails du projet


        Se connecter ou s'inscrire pour voir les détails du projet